Au début de mon suivi en psychiatrie, je n’envisageais pas qu’une vie normale puisse se dérouler sans être rythmé par le travail. Je décidais donc d’utiliser mon temps libre pour me former en informatique, un domaine qui me faisait rêver. Surtout par le mythe du hacker seul derrière ses écrans.

En fréquentant les forum d’usagers psy, j’ai découvert que beaucoup de membres avaient d’autres passions, qui n’étaient pas centrées sur l’utilité immédiate. C’est comme ça que j’ai pu commencer à discuter avec une personne qui jouait au poker en ligne. Et j’ai moi aussi décidé de créer un compte sur les rooms et voulu creuser un peu plus les différents aspects de ce jeu.

Puis nous avons commencé à parler des paris sportifs, des paris hippiques. Ouvrant pas mal de perspectives pour chercher à flamber.

Donc je voudrais remercier mes potos sur les forums de m’avoir ouvert l’esprit et initier à tous ces domaines que l’on peut pratiquer de chez soi lorsqu’on a du mal à sortir.

Cependant, j’ai conscience des conséquences néfastes du jeu et ses impliquations sur la vie quotidienne. C’est pourquoi tout en pratiquant ces domaines, je compte aborder le problème de l’addiction en particulier chez les usagers psy, parfois reclus chez eux, et qui ont une propension à développer de telles addictions.