Je me classe comme hikikomori secondaire. Hikikomori car je suis sorti très rarement de chez moi ces 10 dernières années. Secondaire, à la différence de primaire, car mon hikisme a pour cause des troubles psy et je suis suivi en psychiatrie pour cela.

Dans ce blog je vous raconterai mon suivi en psychiatrie et mes projets, les démarches que j’entreprends pour sortir de ma situation.